ade2Le royaume du Maroc a ouvert plusieurs chantiers de réforme et mis en place plusieurs institutions démocratiques pour l’édification d’un Etat moderne, fort et démocratique.
Cependant, cette ambition, volonté royale et aspiration populaire, tarde à se traduire en réalité concrète.
Sans verser dans un pessimisme infructueux, nous constatons que le machiavélisme est devenu une évidence qui s’impose de toute sa force en dépit des mises en garde que sa majesté le Roi Mohammed VI ne cesse d’adresser aux responsables surtout ceux qui tiennent les rênes des institutions partisanes.
En effet, ce machiavélisme qui s’est d’abord instauré dans les institutions partisanes est devenu une culture qui s’est propagée dans les différentes institutions publiques, privées et sociales à tel point que le dicton (la fin justifie le moyen) est devenu une devise courante.
Et c’est pourquoi, la crise de confiance dans nos institutions et même entre citoyens s’est approfondie et la culture de la Suspicion à gagner beaucoup de terrain. Ainsi, la volonté de démocratiser et de moderniser le pays s’est ébranlée et n’est plus qu’une illusion pour le citoyen.
Cet échec malencontreux est attribué surtout aux institutions partisanes assujetties à des personnalités influentes qui non seulement n’arrivent pas à repenser le paysage politique national mais agissent en sorte que le processus démocratique demeure dépourvu de tout bon sens et qu’il est devenu extrêmement difficile de réconcilier la base électorale avec les urnes. Et c’est cette désaffection qui explique pourquoi la majorité des citoyens notamment les jeunes, ne participe pas au développement global du pays pour lequel s’est engagé le souverain depuis son intronisation.
Aussi, pour contenir cette hémorragie en vue d’aller de l’avant de notre pays conformément aux hautes directives royales et satisfaire les attentes des populations, estimons-nous que la réussite de tout projet de progrès et de développement du royaume du Maroc passe nécessairement par une réelle refonte de paysage politique national squatté, au fil du temps par des machiavélistes qui compromettent l’avenir du pays du fait qu’ils placent leurs intérêts personnels au-delà de toute considération quitte à nuire aux intérêts suprêmes du royaume .

afl

التعليقات مغلقة.