Envoi de convois militaires pour voter en Kabylie

KABYLIE (TAMURT) – Ces dernières 48 h, des convois de gendarmes, de militaires et des bus de civil des régions d’Algérie sont envoyés en Kabylie. Le motif est de voter dans les écoles pour contrer l’abstention des Kabyles de Tizi Wezzu, Vgayet, Boumerdès.

Pratiquement, dans toutes les villes de Kabylie, des convois de centaines d’étrangers ont déjà voté et ont été filmés. Des images qui seront montrés le jour du vote pour faire croire à l’opinion nationale et internationale qu’une partie des Kabyles a voté. À Tizi Wezzu ville, des milliers de citoyens ont tenu un rassemblement devant le lycée Stambouli, ou des centaines de militaires en tenue civiles ont voté.

Si dans les villages et les localités les plus reculées les citoyens maîtrisent la situation et le pouvoir n’a même pu poser ses urnes, dans les grandes villes les militaires sont intervenus de force pour imposer le vote ou voter à la place des civils. Les militaires ne se contentent pas seulement de voter, mais aussi de provoquer la population et des émeutes, comme ce fut le cas à Naceria.

La situation est grave en Kabylie et le risque de voir les militaires faire couler du sang n’est pas à écarter. Un climat de violence règne en Kabylie ces derniers jours. Les Kabyles rejettent l’autorité militaire et tout ce qui symbolise le régime d’Alger.

تعليقات الفيسبوك

التعليقات مغلقة