…Si le ridicule tuait

 C’est à la malchance le mektoub l’arbitrage et le mauvais œil que la première autorité du sport national Talbi Alami attribue l’élimination précoce des lions de l’atlas de la CAN 2019 par la modeste sélection du Bénin.

Par la même occasion le ministre de la jeunesse et du sport qui s’adressait aux représentants de la nation a loué les réalisations de la Fédération Royale Marocaine de Foot Ball, les exploits des sélections et clubs nationaux et le rendement d’Hervé Renard.

Si le ministre a le droit de s’exprimer sur cette débâcle malencontreuse que peut essuyer même les plus grandes nations footballistiques nous reprochons au ministre l’omission d’arguments d’autorité.

Le choix des 23 joueurs n’était pas judicieux, la confiance excessive dans certains joueurs de talent trop essoufflés tel le talentueux Ziyach à titre d’exemple n’était pas appropriée et Hervé renard, même entraîneur expérimenté, était incapable d’apporter les solutions nécessaires au déverrouillage des défenses adverses Namibie, cote d’ ivoire, Afrique du Sud et Bénin.

Aussi faut-il réfléchir de concert de manière rationnelle loin de toute polémique ou exploration pour hisser le foot Ball national au diapason qui lui sied.

تعليقات الفيسبوك

اضف تعليق