Le wali de la région de l’oriental aux antipodes des préoccupations de la population

Certes, le derby oriental Mouloudia d’Oujda / Renaissance de Berkane revêt une grande importance d’autant plus que les Berkanais  aspirent  à jouer des rôles avant- gardistes  sur l’échiquier national et continental  et que les Oujdis cherchent à redorer le blason terni. Aussi  la présence du wali de la région de l’oriental , significative est  vivement saluée.

Mais si nous saluons cette sollicitude dont le wali de la région de l’oriental entoure le Mouloudia d’Oujda à l’instar de la musique  Gharnatie , en s’étonne que la première autorité de la région fait fi des doléances des populations de l’oriental et ne se soucie guère de leurs attentes . Dérailleurs il ne communique presque jamais avec les citoyens ; comme il n’accorde que peu d’intérêt  aux grands projets structurants de la région et aux mécanismes de promotion des principaux moteurs de croissance économique de la région qui enregistre un lourd déficit socio-économique.

Tout en étant quasi absent, il se contente de confier la responsabilité au secrétaire général de la wilaya qui non seulement n’assume pas ses responsabilités mais entre souvent en conflit avec des responsables au lieu de collaborer et de concerter avec eux pour apporter les solutions adéquates aux questions soulevées et aux problèmes irrésolus.

Aussi nous demandons –nous si cette absence est à attribuer à une attitude irresponsable, à un sentiment d’indifférence ou tout simplement c’est une question d’incompétence.

Le wali devrait assumer pleinement ses responsabilités et être à la hauteur de la confiance du souverain ou mettre la clé sous le paillasson.

 

تعليقات الفيسبوك

التعليقات مغلقة