Tous unis pour la sauvegarde de l’intégrité territoriale du Maroc

asahara
Tous unis pour la sauvegarde de l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc, est le thème de la conférence de Strasbourg qui s’est déroulée le 30 juin 2013 et qui a été organisée par l’association Toubkal présidée par monsieur Jamal BOUSIF en partenariat avec CESAM, présidée par madame Mina RODMACQ et le collectif des associations des Marocains d’Europe (Association Amitié Franco-Marocaine (Mulhouse) Association WORD LIFE Italie – G.I.M.E (Groupe Initiatives Marocains de l’Étranger) Paris – F.A.M.E (Fédération des Associations Marocaines d’Europe)-Association des tribus sahraouies Marocaines D’Europe- Le Centre National Pour Le Développement Et L’intégrité Territoriale CNDIT (Marrakech Maroc)-Association Cœur Nancy)

Cette conférence a été l’occasion de faire le bilan des actions associatives, ceux de la diplomatie parallèle qui s’expriment par une large participation citoyenne de la société civile aux différents chantiers de développement durable du Royaume du Maroc

Les différentes interventions ont été consolidées par une interdisciplinarité et une synergie entre les intervenants, pour présenter les problématiques d’une manière transversale et avec des transitions logiques, qui ont permis de soulever l’ensemble des enjeux et des défis à venir. En développant le traitement de la question du Sahara par les instances internationales (ONU et Parlement Européen,…etc.), Madame Latifa Aït BAALA Juriste internationale, a pointé du doigt le ressentis du manque de coordination et de présence permanente de toutes les composantes marocaines, société civile, institutionnels et diplômâtes. Les marocains ne sont pas toujours en action de veille scientifique et technique pour contrecarrer tout les complots portant atteinte à leur intégrité territoriale et à l’image de leur pays en matières des droits de l’Homme, alors que le Maroc est un pays de droits, d’équité, d’éthique et de cohésion sociale

De son côté monsieur Mr Khalil RAIHANI, spécialisé en études diplomatiques, a appelé de ses vœux, les plus profonds, la jeunesse marocaine à s’investir davantage dans la construction démocratique du Royaume du Maroc. Il a également invité l’ensemble des acteurs à accompagner les politiques dans leurs actions de sauvegarde de l’intégrité territoriale. Il a enfin préconisé que les interventions des diplomates soient concertées, dans le cadre des politiques de développement durable et de l’union autour de la cause nationale

Le cheminement logique de cette union autour de la cause nationale, celle de la sauvegarde de l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc, est celui d’atteindre les objectifs de développement territorial et de construction de l’union maghrébine. Cette construction maghrébine ne peut se faire que par une politique de régionalisation intégrée. En prenant l’exemple de la régionalisation avancée, et en exposant les différentes situations des régions autonomes dans différents états du monde, monsieur Moulay hfid HAMIDI, ingénieur Territorial, a présenté la régionalisation avancée au Royaume du Maroc, à la lumière de la constitution du 1er juillet 2011. Il a affirmé que l’objectif central de la régionalisation avancée est celui de consolider le pacte citoyen de l’unité de l’Etat, de la nation et du territoire pour un meilleur équilibre des compétences et une solidarité inter-régionale nationale et internationale

Mohammed Gherrabi

تعليقات الفيسبوك

التعليقات مغلقة